2006Oct 6

Trek Madikeri, jour 2

Au petit matin, Roni nous rejoint, de nationalité israëlienne. Dosa au Petit dej’, au revoir à la famille qui nous a gentiment accueilli. Le matin se passe très bien, les paysages sont très jolis, on rencontre des vaches, fermiers, les paysages m’ont rappelé ceux de San Sebastian (nord de l’espagne).

pa060148-1

photo d’Un escargot rouge et blanc

pa060161-1

photo de Rochers, montagne, verdure…

Ensuite… c’est le drame, il se met à pleuvoir ! Et ici pluie = sangsues, dans la minute qui suit. Et les sangsues, non seulement ça mord, pour sucer le sang de leurs innocentes victimes, mais en plus ça a une capacité incroyable de rentrer dans les chaussettes sans que l’on s’en rende compte, et pendant qu’on marche ! Incroyable bestioles. Vous marchez tranquillement (rapidement même), et elles s’accrochent aux chaussures, puis remontent jusqu’a la chaussette dans laquelle elles s’infiltrent sans trop de probleme, pour aller se poser sur une veine, pour mordre, et sucer le sang ! Au passage, elles mettent un anticoagulant pour rendre la tâche plus facile.
Une, 2, 3, 4 sangsues, c’est gérable, aucun soucis. Par contre quand il y en a 10 et qu’on est obligé de s’arrêter toutes les 20 minutes pour faire une session “leeches removal”, ça devient ingérable et même carrément désagréable !
A la fin, nos pieds sont en sang, les chaussettes rouges, la motivation plus trop présente (plus du tout sur la fin)… mais au moins maintenant nous maitrisons la leeche ! Et oui dans toute soirée mondaine il peut être apprécié de préciser que vous êtes un “pro de la leeche” ! :-D

pa070191-1

photo de mes pieds blessés par une armée de sangsues

J’ai hésité à mettre la photo, mais bon je suis soft : ce sont mes pieds une fois nettoyés. Chaque petit point rouge est une morsure de sangsue. Bien sûr parfois elles étaient à plusieurs sur une même morsure… Imaginez des affreuses bêtes noires dans vos chaussettes en train de sucer votre sang, AHAHAHAH !!
Bref, on décide avec Amre de changer de plan et de ne pas aller sur le 2e sommet du Karnataka comme prévu le lendemain, on va donc fuir au plus vite les collines et toute forme de végétation :-)
pa060165-1
photo des collines de madikeri en inde

Au passage, on achète un anti septique, cotons pour nettoyer tout ça, ce n’est pas beau à voir ! Roni nous accueille très gentiment dans sa chambre d’hotel (ben oui on a nulle part où aller nous ;-) et on nettoie les plaies.

pa060185-1

photo de Yashu notre guide, super sympa !

Au passage, anecdote assez fun : Amre qui est musulman, fait les 5 prières par jour (3 quand on est en voyage), et donc demande à Roni (israelienne) si il peut prier dans sa chambre. On a donc Amre qui prie, moi qui nettoie mes plaies de sangsues, et Roni qui check ses mails sur son téléphone en attendant la libération de sa salle de bains. Tout un symbole :)

11 Commentaires sur “Trek Madikeri, jour 2
  1. Wassim
    Oct 9, 2006

    Yo mister !

    Juste une réaction à ta dernière phrase : preuve que les peuples n’ont aucune raison de se haïr et de se combattre, malgré des années de guerre !! Peace à ton camarade Roni, et à Amre !

  2. Oct 9, 2006

    yo wass!
    A qui le dis tu…

    Et j’attends avec impatience ta réponse à mes questions sur le conflit, je peux le publier sur le blog si tu veux (ça serait avec plaisir…)

    bye!

  3. adrien
    Nov 1, 2006

    miam l’escargot, exceptionnel, par contre berk tes pieds :P le guide etait immunisé aux sangsues? joli paysage d’un vert bien pâle comparé à la suède!

  4. Nov 1, 2006

    le pire c’est que le guide non il n’était pas du tout immunisé et galérait autant que nous… trop bizarre car ça lui arrive plusieurs fois mais il ne change pass ses habitudes d’aller trecker en sandale… :-D

  5. maimouna
    Dec 27, 2006

    je veux plus t’épouser tu pu des pied

  6. Apr 16, 2008

    Ah ! Sympa de voir une photo de Yashi ! Quant aux morsures de sangsues… les traces ne sont pas parties depuis novembre dernier où j’ai effectué le même trek que toi ! J’commence à m’inquiéter…

  7. Apr 17, 2008

    celine, et ben le monde est petit ;-) moi c’etait parti apres quelques jours, 3 semaines je crois ! ptet que les tiennes etaient plus mechantes ;)

  8. Oct 3, 2014

    on dit que les morsures de sangsues sont bon pour la peau ou autre bienfait ?

  9. so how wud they be elected ,let us know jatremblay .and is it wrong to listen to rap music & play basketball. why rite now u must listening 50 cent or some other black rapper.u really racist my man tat u don't like to see a women or minority in the white house.so its really sAd tat u think like tat.

  10. Dans la musique folklorique birmanie, l’instrument à cordes Saung – gauk est l’un des plus typique. Sa forme est similaire à celle d’un bateau, cet instrument est souvent utilisé pour les chansons anciennes. Pour bien jouer de Saung – gauk, les musiciens doivent s’entrainer au moins de 10 ans. Par conséquent, le nombre des musiciens qui savent en jouer est peu. En outre, la Birmanie reste des instruments folkloriques impressionnants comme Sidaw ( un type de tambour) – qui est utilisé dans les occasions importantes, ozi, bonshay, bongyi et dobat ( d’autres types de tambour) – utilisé dans les fêtes de récolte.

Laisser un commentaire

Merci de taper les chiffres pour prouver que vous êtes humain *